Modélisation 3D avec SketchUp ! Bon ou mauvais choix ?

Hello chers créateurs !

Est-il nécessaire de présenter le logiciel de modélisation 3D SketchUp tant il est aujourd’hui devenu populaire et incontournable.

Vous avez à coup sûr autour de vous  un ami, votre cousin ou je ne sais quel collègue qui utilise ce truc pour faire ses plans 3D,  pour modéliser des meubles ou simuler chez lui de futurs travaux d’aménagement… bref SketchUp est à la 3D ce que PhotoShop est à la 2D… En tous cas d’un point de vue popularité. Car concernant les fonctionnalités et les performances, des différences subsistent avec  les logiciels mastodontes du marché.

Alors pourquoi un tel engouement pour SketchUp ?
De quoi tire-t-il cette formidable popularité ?

  1.  SketchUp est gratuit ! Le premier élément de réponse  serait de souligner que le logiciel a toujours été disponible dans une version gratuite (SketchUp Make devenu SketchUp Free disponible online uniquement) offrant quasiment les mêmes fonctionnalités que la version payante (sauf notamment concernant les formats d’exportation 3D et la possibilité de rendre des animations). Mais cela ne suffit pas à faire le succès d’un soft dans un marché aussi concurrentiel et technique. 
  2. SketchUp est simple d’utilisation ! Le logiciel se démarque vraiment sur la philosophie même de son fonctionnement ;  là où un certain logiciel 3D ont besoin de penser en 2D SketchUp propose de modéliser directement dans un environnement en 3D avec un système d’inférence hyper développé. Ceci rend son utilisation beaucoup plus intuitive et son apprentissage rapide à la portée de tous. 
  3. SketchUp est souple ! Ajouter à cela une légèreté du soft capable de fonctionner sans problèmes sur de toutes petites configurations matérielles bon marché.
  4. SketchUp est devenu populaire et incontournable ! Ces ingrédients ont rapidement conquis des milliers d’utilisateurs pouvant partager entre eux toutes leurs créations sur une seule et même plateforme; la 3D Warehouse SketchUp. La communauté SketchUp était née et n’allait jamais cesser de grossir.

Que peut-on faire avec SketchUp ?

A cette question, je répondrai qu’une simple visite sur la 3Dwarehouse suffit à se faire une idée assez précise ; architecture beaucoup, objets, mobiliers, véhicules, plans… Etant moi-même très à l’aise sur ce logiciel je suis souvent étonné en voyant ce que certains utilisateurs sont capables de réaliser.

Le champ d’application est donc très large. SketchUp (SU pour les intimes) a créé un segment de marché qui n’existait pas vraiment; la 3D grand public ! Facile et gratuite (ou pas chère car même la version pro ne coûte « que »  700€) pour les projets de tout un chacun.

Des faiblesses criantes mais pas rédibitoires !

Mais attention tout n’est pas réalisable non plus avec le logiciel ; modéliser un personnage 3D par exemple, l’animer, le texturer avec précisions (dépliage d’UV) s’avère tout simplement impossible avec SketchUp. Et même si certaines extensions, très nombreuses et souvent bien pensées, peuvent être ajoutées pour permettre de nouvelles fonctionnalités, cela ne suffira pas toujours. Le logiciel aura également du mal à gérer correctement les projets de grosses envergures. Je reçois, par exemple, souvent des ébauches de projets de la part de certains clients ayant modélisé vite fait dans SketchUp des complexes immobiliers énormes, et là je peux vous dire que ça rame sévère ! Et donc,  malgré des qualités évidentes il reste  fortement dénigré par certains acteurs du monde professionnel de la 3D, car il n’utilise pas les mêmes préceptes et principes de fonctionnement que tous les autres soft 3D. Tout ce qui le rend si simple et si intuitif aux yeux du grand public le rend aussi moins puissant comparé aux logiciels traditionnels autrement plus complets mais aussi plus complexes à appréhender. S’en dégage donc aux yeux de ces pros une image d’amateurisme.  Alors qu »en est-il vraiment ? Snobisme ou vérité ?

Mon avis sur SketchUp

J’ai pour ainsi dire commencé la 3D avec ce logiciel et je dois dire qu’il a su me donner la passion pour la 3D. Et plus tard lorsque j’ai dû apprendre les logiciels « traditionnels », plus puissants, je me suis effectivement aperçu de ses singularités et  j’ai dû perdre les « mauvaises » habitudes auxquelles il m’avait conditionné.  

Mais malgré ses différences et ses possibilités de créations moindres dans certains domaines  j’utilise toujours régulièrement SketchUp tant il est capable de me faire gagner du temps sur certaines tâches (en architecture notamment) de par sa simplicité et ses principes propres qu’on lui reproche. 

Quel outil est plus rapide que SketchUp pour modéliser la structure d’un appartement ou d’une maison ? Comment répartir des textures sur un projet aussi simplement et intuitivement qu’avec SketchUp ? 

Bref c’est un logiciel idéal pour débuter en douceur.

La réaction de certains professionnels de la 3D tient donc plus de l’ignorance que du snobisme ; SketchUp peut effectivement faire amateur tant qu’on ne l’a pas utilisé, après il peut devenir indispensable…

SketchUp est à mes yeux une excellente porte d’entrée dans la 3D même s’il est un peu… à part.

 

ET VOUS  ? Que pensez-vous de SketchUp ?

Pour vous faire une idée je vous propose cette formation d’initiation gratuite:

Partagez cet artcile s’il vous a plu !!

Laisser un commentaire

Fermer le menu